19 avenue de Messine, 75008 Paris, France
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 20h
 
01 85 15 95 27

Comment placer sa trésorerie d’entreprise ?


Lorsque les affaires prospèrent, l'entreprise peut se retrouver avec un surplus de liquidités. Plutôt que de laisser cet argent inerte dans les coffres de la banque, pourquoi ne pas l'investir pour faire croître vos avoirs financiers ? En effet, une fois que nous avons financé les besoins en fonds de roulement, il est judicieux de trouver un moyen de placer l'excédent. De plus, compte tenu de l'inflation, certains produits financiers offrent un taux d'intérêt négatif. En d'autres termes, nous payons des intérêts sur nos liquidités placées en banque sans en tirer aucun profit. En choisissant judicieusement les véhicules d'investissement, nous pouvons générer des gains sans risque, ou du moins avec un niveau de risque minimal.

 

Mais comment sélectionner les investissements pour les liquidités d'entreprise ? Et surtout, quels sont les placements les plus avantageux ?

Sommaire :

I Quel est l’intérêt de placer sa trésorerie stable ?

II Quels points de vigilance à regarder avant de placer sa trésorerie ?

III Quels sont les meilleurs placements pour la trésorerie ?

I Quel est l’intérêt de placer sa trésorerie stable ?

Par crainte de tout perdre ou afin de se prémunir contre d'éventuels besoins urgents de liquidités, la majorité des entrepreneurs préfèrent garder leur trésorerie excédentaire sur leur compte courant sans rendement.

Cependant, investir la trésorerie de son entreprise revient à :

  • Nourrir la croissance de l'entreprise
  • Répondre aux besoins de financement : en effet, les investisseurs sont plus enclins à soutenir financièrement une entreprise qui met son argent à travailler.
  • Profiter d'une rémunération plus intéressante
  • Alléger les charges (certains investissements offrent même des avantages fiscaux)
  • Constituer une épargne de précaution

En investissant l'excédent de trésorerie, l'entreprise récolte des rendements complémentaires. L'idéal est d'avoir un solde de trésorerie proche de zéro. S'il est trop élevé, cela indique un manque d'investissement et de gestion. S'il est trop bas, l'entreprise fait face à des frais bancaires et des pénalités.

II Quels points de vigilance à regarder avant de placer sa trésorerie ?

Durée du placement :

Il est primordial de se poser cette question en premier lieu. Si vous désirez bénéficier d'une rémunération pour votre trésorerie sur une courte période, de quelques jours à quelques mois, vous n'aurez pas accès aux mêmes options. Cependant, une règle demeure constante : plus vous aspirez à obtenir une rémunération élevée pour votre trésorerie, plus il sera nécessaire d'opter pour un placement à long terme.

Montant du placement

Les solutions qui vous seront présentées varieront en fonction des montants que vous investissez. Par conséquent, certaines options sont accessibles à partir de 100 000 €, tandis que d'autres le sont à partir de 1 000 €.

Le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre

Il est nécessaire d'évaluer le niveau de variation que vous êtes prêt à tolérer pour votre trésorerie. Comme c'est le cas pour la plupart des investissements, plus le risque est élevé, plus la rémunération sera élevée.

Les contraintes règlementaires

Les statuts de votre entreprise fixeront la limite des possibles pour vos placements. En effet que vous soyez une association de loi 1901 ou une SA vous ne serez pas soumis aux même conditions d’investissement.

III Quels sont les meilleurs placements pour la trésorerie ?

Les comptes à terme (CAT) ou dépôt à terme (DAT)

Les comptes à terme (CAT) ou dépôt à terme (DAT)

C'est de loin la solution la plus plébiscitée par les entreprises pour investir leur excédent de trésorerie. Le compte à terme est une option de placement à court terme proposée par les banques. Il est accessible à partir de 50 000€ et présente un risque pratiquement inexistant tout en offrant une bonne liquidité. En effet, le compte à terme n'est pas affecté par les fluctuations des marchés financiers. De plus, les fonds peuvent être retirés à des échéances rapprochées. Historiquement les DAT offraient des rendements très faibles avec les taux bas, mais ce type de placement retrouve de l’intérêt actuellement. Voici un exemple des rendements proposés aujourd’hui (20/06/2023) chez un de nos partenaires :

  • 6 mois : 3,60%
  • 12 mois : 4,10%
  • 18 mois : 4,10%
  • 2 ans : 4,10%
  • 3 ans : 4,20%
  • 5 ans : 4,20%

Le taux de rémunération, la disponibilité des fonds et la durée d'immobilisation (généralement d'un an) sont définis par la banque au moment de la souscription. Il est impératif de respecter scrupuleusement les termes du contrat, sous peine de perdre les intérêts prévus, notamment si l'entreprise ne respecte pas les échéances de retrait.

 

De plus, avant de souscrire à un compte à terme, il est important de s'assurer de ne pas avoir besoin des fonds avant la fin de la période d'immobilisation prévue. En effet, les frais de rupture ou d'annulation peuvent être élevés. En revanche, il n'y a pas de frais de clôture ou d'ouverture.

Il convient de noter que certains comptes à terme peuvent être à long terme, renouvelables ou progressifs. Il est préférable de ne pas se limiter aux comptes à terme pour investir la trésorerie de l'entreprise.

Les comptes titres

Les comptes titres sont des véhicules de placement à long terme qui offrent aux entreprises la possibilité d'investir en bourse dans divers marchés tels que les marchés monétaires, d'actions, d'obligations, etc., en fonction du niveau de risque et du rendement recherchés. Ils permettent également d'acquérir des parts de FCP (Fonds Communs de Placement) ou de SICAV (Sociétés d'Investissement à Capital Variable) et d'investir dans des produits dérivés tels que les options, les swaps, etc. Cette diversification des investissements permet d'optimiser les placements.

 

Il est possible de faire appel à un expert de MGP pour la gestion des comptes titres. Grâce à son expertise, il est en mesure de sélectionner les meilleurs instruments d'investissement.

 

Attention à bien analyser les différents coûts du compte titre : frais de garde, frais de courtage, frais de gestion etc.. afin d’optimiser au maximum le rendement du produit.

Le contrat de capitalisation

Les supports immobiliers :

Les supports immobiliers sont souvent un bon compromis entre rendement et volatilité.

Voici les différents types de support :

Les SCPI

Grâce à des avantages fiscaux spécifiques, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) constituent également une alternative intéressante pour les placements de trésorerie. En effet, elles permettent d'obtenir des rendements supérieurs à ce que peut proposer un Compte à Terme (CAT) classique.

 

Il est cependant important de vérifier que les statuts de votre entreprise les investissements dans ce type de produits. Il existe deux façons d'investir dans des SCPI : en pleine propriété (PP) ou en démembrement, en fonction de vos besoins.

Achat en pleine propriété :

Le principe est simple : vous investissez dans des parts de SCPI qui deviennent un actif pour votre société. En retour, le gestionnaire de la SCPI vous verse des loyers trimestriels. Ces loyers sont ensuite soumis à une imposition spécifique. Ce type d'achat s'adresse aux investisseurs qui souhaitent valoriser une partie de leur trésorerie tout en en conservant la pleine propriété.

Achat en nue-propriété :

La grande différence dans ce cas est que l'investisseur ne détient que l'usufruit des parts de SCPI, la nue-propriété étant détenue par un autre investisseur. L'avantage principal de ce type d'achat est de pouvoir bénéficier d'un prix d'achat réduit pour les parts et d'être rémunéré sur la valeur de la pleine propriété.

 

Par exemple, pour un démembrement de 10 ans, vous ne paierez que 35% de la valeur des parts. Cependant, à la fin du démembrement, vous ne récupérerez pas le capital investi.

 

Un autre point essentiel, notamment pour les entreprises relevant de l'Impôt sur les Sociétés (IS), est la possibilité d'amortir comptablement la valeur de l'usufruit. Cela permet de réduire considérablement la fiscalité des revenus générés par cet investissement.

 

Mais comme pour tout investissement, le choix du support est crucial. Nous vous recommandons de vous tourner vers expert MGP qui pourra vous accompagner dans la sélection des SCPI adaptées à vos besoins.

Le crowdfunding Immobilier :

Le crowdfunding immobilier est une forme d'investissement où l'on participe, avec d'autres investisseurs, à des projets immobiliers lancés par des promoteurs à la recherche de fonds propres supplémentaires.

 

C'est sans aucun doute l'une des options de placement les plus rentables pour une entreprise. En effet, le taux de rendement se situe généralement entre 8 % et 11 %. Cette rentabilité s'explique par le niveau de risque élevé associé, notamment en cas de faillite du promoteur, ainsi que par les conditions de sortie qui peuvent être difficiles.

 

Afin de sécuriser les fonds de l'entreprise, il est recommandé de limiter les investissements en crowdfunding à environ 5 à 10 % de l'excédent de trésorerie. Il est également conseillé de diversifier les projets immobiliers ainsi que les durées d'investissement pour minimiser les risques.

Les solutions alternatives de placement :

Voici une liste non exhaustive des placements alternatifs.

En conclusion

Dans l’article ci-dessous, nous avons constaté que les investissements de trésorerie sont un domaine complexe. Cependant, il existe encore de nombreuses solutions avantageuses pour rémunérer efficacement votre trésorerie. C'est pourquoi nous vous recommandons vivement de solliciter l'un de expert en gestion privée. Ils seront en mesure de vous conseiller dans la gestion de vos placements de trésorerie d'entreprise.

Faites appel à Montparnasse Gestion Privée

Vous possédez une entreprise avec un excédent de trésorerie ou vous souhaitez ouvrir un contrat de capitalisation à titre personnel. Planifiez un appel de découverte pour discuter de vos besoins


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Est-il le bon moment d'acheter de l'immobillier

14 Fév 2024

Pourquoi et comment diversifier son épargne ?

29 Jan 2024

Les 5 produits de défiscalisation

18 Déc 2023

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.