73 Rue Vaugirard, 75006 Paris, France
 
Indisponible aujourd'hui
 
01 85 15 95 27

Quels sont les 6 meilleurs placements en 2023 ?


Introduction

Le voici, le nouveau guide des meilleurs placements 2023. Investir est fondamental pour développer votre patrimoine, réaliser vos projets, préparer votre retraite ou assurer l’avenir de vos enfants.  Au travers de cet article, nous vous proposons de détailler les placements qui ont attiré notre attention pour faire fructifier votre épargne dormante. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un de nos conseillers pour obtenir davantage d’informations sur les différents placements et pour mettre en place une stratégie patrimoniale sur mesure.

L'immobilier respectueux de l'environnement en 2023 : plus important que jamais

immobilier vert

L'immobilier joue un rôle crucial en 2023, et ce, plus que jamais. Pourquoi est-ce le cas ?

Tout d'abord, le nombre de nouveaux logements construits, en chantier ou vendus en 2022 a été bien inférieur aux besoins chroniques de la France en matière de logements neufs. Cela est notamment dû aux nombreuses annulations ou refus de permis de construire de la part des maires nouvellement élus.

En outre, à partir du 1er janvier 2023, la loi Climat interdit la location de biens immobiliers considérés comme des passoires thermiques. Pour l'instant, cela s'applique uniquement aux logements classés en catégories F et G du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cependant, chaque année, la loi Climat deviendra de plus en plus stricte, progressant graduellement vers les logements classés E, puis D, et ainsi de suite.

Il est estimé que 15% du parc immobilier français ne répond pas à ces nouvelles normes énergétiques. Tant que ces logements ne seront pas mis aux normes par leurs propriétaires, ces derniers ne pourront pas les mettre en location. Cette situation est particulièrement problématique car les besoins des Français en matière de logements ont considérablement évolué depuis 2020, marqué par les confinements.

L'immobilier reste donc un secteur d'investissement attractif, mais pas n'importe lequel

Comme nous l'avons vu, la loi Climat impose désormais des règles plus strictes en matière d'efficacité énergétique. Cela tombe à point nommé, car parallèlement à la mise en œuvre de cette loi, nous assistons à une augmentation significative du coût de l'énergie, que ce soit le gaz, l'électricité ou le pétrole (en raison notamment du conflit en Ukraine). De plus, les critères de sélection des Français en matière de logements ont évolué : ils recherchent des logements moins énergivores, respectueux de l'environnement et de préférence situés en dehors des zones urbaines les plus denses.

Le deuxième changement majeur concerne l'emplacement. Auparavant, il était primordial de s'entasser dans des centres-villes ultra-denses, de préférence pollués, afin d'être proche des transports en commun et du lieu de travail.

Mais les choses ont changé. De plus en plus de Françaises et de Français (dont vous probablement) aspirent à vivre à la campagne, ou du moins dans un environnement plus verdoyant, avec un jardin, à proximité d'un parc ou d'une forêt. Les rez-de-chaussée, souvent délaissés par les investisseurs, sont redevenus populaires et la demande pour ce type de biens a explosé. "Un studio, d'accord, mais à condition d'avoir une petite terrasse ou un petit jardin pour pouvoir s'asseoir et profiter du soleil."

En résumé

L'immobilier reste un actif essentiel en 2023 pour vos investissements, à condition de privilégier les biens conformes aux normes énergétiques les plus récentes (BBC au minimum). En ce qui concerne l'emplacement, il est préférable d'orienter vos choix vers les villes périphériques des grandes villes de province. Non seulement les prix y sont encore abordables (ce qui garantit un meilleur rendement), mais l'intérêt croissant pour ces nouvelles zones devrait faire grimper les prix au cours des dix prochaines années, offrant ainsi des opportunités de plus-value similaires à celles que nous avons connues à Bordeaux, Toulouse, Nantes ou Strasbourg au cours des dix dernières années.

Le Private Equity : investissez dans l’économie réelle

Private Equity

Le terme "Private" fait référence à des investissements privés, tandis que "Equity" désigne les actions ou le capital. En d'autres termes, le Private Equity consiste à investir dans des projets qui ne sont pas cotés en bourse.

Lorsque vous investissez dans une startup ou un projet innovant qui n'est pas coté en bourse, cela relève du Private Equity.

Il est important de noter que l'investissement en Private Equity ne garantit pas le remboursement du capital investi. Cette notion est évidente, mais il est préférable de le rappeler.

Il existe trois principales catégories d'investissement en Private Equity :

Le Private Equity "classique"

Il s'agit d'investir dans des PME non cotées en bourse. C'est la forme la plus courante d'investissement en Private Equity, mais également la plus risquée. Vous pouvez investir directement dans une startup que vous connaissez ou qui vous est présentée, ou investir par le biais d'un fonds de Private Equity qui investira à son tour dans plusieurs sociétés. Il est donc impossible de prévoir à l'avance le rendement potentiel ou le niveau de risque, car il s'agit d'investissements dans des PME non cotées. Cette première option est donc la plus risquée et incertaine.

Le Private Equity immobilier 

Il s'agit d'investir dans des biens immobiliers non cotés, généralement dans le secteur tertiaire. Les avantages de cette forme d'investissement sont la tangibilité de l'actif sous-jacent et sa volatilité moindre. De plus, vous connaissez dès le départ l'objectif de rendement visé à long terme, généralement compris entre 6% et 8% par an (sans garantie de remboursement du capital, bien sûr).

Le Private Equity solidaire

Le Private Equity solidaire : dans cette catégorie, la recherche du rendement n'est pas la priorité, mais plutôt le sens que l'on souhaite donner à ses investissements. Vous soutenez ainsi des projets solidaires liés à l'écologie, à l'environnement, à l'agriculture solidaire ou à l'aide aux enfants en difficulté. De nombreux projets solidaires émergent et ont besoin de financement pour démarrer et se développer. Vous pouvez les soutenir grâce à l'investissement en Private Equity.

Placements 2023 : Faites fructifier votre épargne avec Montparnasse Gestion Privée !

Les produits structurés :

Si vous suivez notre actualité, vous avez sûrement déjà entendu parler des produits structurés. Aussi appelés fonds structurés, ce sont des instruments financiers que l'on peut inclure, notamment, dans une assurance-vie. Les produits structurés sont particulièrement intéressants en période d'incertitude ou de manque de visibilité, car ils offrent la possibilité de contrôler et de connaître son niveau de risque grâce à ce que l'on appelle les barrières de protection.

En d'autres termes, tant que la valeur du fonds structuré reste dans le couloir de protection prévu, votre capital est préservé. Mais ce n'est pas tout. Les fonds structurés permettent également de connaître à l'avance le montant du rendement (appelé coupon) que vous allez recevoir.

Bien sûr, plus le niveau de protection du capital est élevé, moins le rendement du produit sera élevé. Cela va de soi. Cependant, le grand avantage est que l'on peut créer un produit structuré sur mesure.

Chez Montparnasse Gestion Privée, nous avons accès à une large gamme de fonds structurés investis dans divers sous-jacents, avec différents rendements, barrières de protection et échéances. Ainsi, nous pouvons véritablement choisir en fonction de vos attentes et besoins. Il n'est d'ailleurs pas rare que nous concevions un produit dédié pour nos clients, intégrant nos propres convictions, que nous vous proposons ensuite pour l'intégrer à votre contrat d'assurance-vie.

Les fonds structurés offrent indéniablement des solutions de placement pertinentes en 2023, en harmonie avec votre profil d'investisseur, permettant de générer des rendements potentiellement intéressants tout en ayant une bonne connaissance et maîtrise du risque.

L’assurance vie

Depuis mes débuts en tant que conseiller en gestion de patrimoine, je ne peux compter le nombre de fois où j'ai rencontré des personnes qui nous sollicitaient pour faire le point sur leur patrimoine et l'améliorer, et qui avaient ouvert une ou plusieurs assurances-vie (souvent auprès de leur banque) sans aucun suivi, gestion ou rééquilibrage. Cela était vrai dans plus de 80% des cas.

Une assurance-vie ne doit pas se limiter à sa simple ouverture. Elle doit être gérée, mise à jour, rééquilibrée et suivie en fonction de l'évolution des cycles économiques et des changements.

Pour nous, c'est là qu'est la véritable valeur d'une assurance-vie.

En 2023, il est évidemment judicieux de détenir une ou plusieurs assurances-vie, mais ce qui importe vraiment, ce sont les "ingrédients" que vous y mettez.

Bien sûr, chacun d'entre vous a une situation et des besoins spécifiques, ce qui signifie que nous ne pouvons pas généraliser à partir d'un seul cas. Cependant, je vais vous présenter ici une analyse des cinq principales verticales qui existent ou devraient exister dans un bon contrat d'assurance-vie.

Veuillez noter que votre contrat d'assurance-vie peut être diversifié et optimisé par l'intégration d'investissements en Private Equity et de produits structurés, ajoutant ainsi une nouvelle dimension à votre stratégie de placement

1.Les fonds euros :

Les fonds euros sont principalement constitués d'obligations d'État, y compris de la dette française. Ces obligations sont des titres de créance avec des durées variables, telles que 3, 5, 10 ans, etc.

La composition des fonds euros ne change pas radicalement d'une année à l'autre. Seule une partie des obligations arrive à échéance chaque année. Les fonds euros sont similaires à des paquebots, avec une inertie importante en termes de performances, tant à la hausse qu'à la baisse.

Les taux directeurs des banques centrales et les taux de marché en général, qui déterminent la rémunération des nouvelles obligations émises, ont récemment connu une augmentation significative. C'est une bonne nouvelle pour les épargnants, car les performances des fonds euros devraient augmenter progressivement au fil du temps.

Les performances des fonds euros sont lissées dans le temps, car c'est l'assureur qui décide du montant distribué aux assurés chaque année, tandis que les livrets sont plus réactifs aux fluctuations (à la hausse comme à la baisse).

Dans l'ensemble, les performances des fonds euros et des livrets devraient être relativement comparables. Les profils de risque de ces deux classes d'actifs sont similaires, avec des garanties sur le capital investi.

Les dépôts sur les livrets A et LDDS sont légalement plafonnés à 22 950 euros et 12 000 euros respectivement. En revanche, il n'y a pas de plafond pour les dépôts sur les fonds euros. Par conséquent, les fonds euros demeurent le placement de référence pour investir un capital important sans risque.

2. L’immobilier dans l’assurance vie :

L'immobilier au sein de l'assurance-vie présente une alternative intéressante aux fonds euros. Bien que les produits immobiliers ne bénéficient pas d'une garantie en capital intrinsèque, ils sont investis dans des actifs tangibles, offrant une faible volatilité et ayant démontré une remarquable résilience au fil des années. Ces produits affichent constamment des rendements d'environ 4% par an, quelle que soit la situation.

En 2023, il est préférable de s'intéresser aux SCI (Sociétés Civiles Immobilières) de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ou aux SCP (Sociétés Civiles de Portefeuille) de SCPI, qui peuvent être incluses dans de bonnes assurances-vie. Il est conseillé d'éviter les SCPI en direct dans l'assurance-vie, car elles sont souvent assorties de frais plus élevés.

5.Les secteurs d’avenir

Au début de ce chapitre, j'ai souligné l'importance de suivre, gérer et adapter ses investissements en fonction des évolutions du marché.

Il est clair que les composantes à prendre en compte dans ses investissements en 2023 diffèrent de celles d'il y a seulement deux ans. Les industries évoluent, de nouvelles sociétés émergent ou disparaissent, laissant place à des startups et des entreprises technologiques novatrices qui proposent des solutions et des outils de consommation plus rapides, plus simples et mieux adaptés aux nouveaux besoins.

Au début de ce chapitre, j'ai souligné l'importance de suivre, gérer et adapter ses investissements en fonction des évolutions du marché.

Il est clair que les composantes à prendre en compte dans ses investissements en 2023 diffèrent de celles d'il y a seulement deux ans. Les industries évoluent, de nouvelles sociétés émergent ou disparaissent, laissant place à des startups et des entreprises technologiques novatrices qui proposent des solutions et des outils de consommation plus rapides, plus simples et mieux adaptés aux nouveaux besoins.

Voici donc quelques secteurs à privilégier en 2023 :

  1. La cybersécurité
  2. L'intelligence artificielle
  3. Le big data
  4. L’économie de la souscription
  5. La gestion de l’eau et des déchets

 

Ces secteurs représentent quelques-unes des industries de demain à considérer dans vos investissements. De plus en plus de sociétés de gestion et de fonds OPCVM se sont spécialisés dans ces domaines. Le choix de ces fonds dépendra notamment de votre stratégie de gestion et de vos convictions personnelles.

Les marchés financiers :

Est-ce que 2023 sera l’année du retour de l’investissement boursier ?

En 2022, l'année a été marquée par des facteurs tels que l'inflation, les tensions géopolitiques, les impacts de la COVID en Asie, la hausse des taux d'intérêt et la fin du "quantitative easing" (injection massive de liquidités dans l'économie). Ces éléments ont entraîné une correction de 20% à 30% sur les principales places boursières mondiales.

Que ce soit sur les marchés américains comme le NASDAQ, le S&P ou le Dow Jones, ou sur les marchés européens, les bourses du monde entier ont largement corrigé leurs niveaux en 2022.

Cette situation offre actuellement de très bonnes opportunités pour entrer ou réinvestir en Bourse. Le cours de nombreuses actions a suffisamment baissé pour devenir intéressant, voire attractif.

Voici quelques exemples :

  • NETFLIX : en 2022, le cours de l'action est passé de 700 $ à 220 $.
  • AMAZON : de même, le cours est passé de 170 $ en janvier 2022 à 115 $ à la fin de l'année.
  • META : de 350 $ à 133 $ sur la même période.

Si vous n'êtes pas encore investi sur le marché des actions, 2023 peut-être le bon moment.

Cependant, il est important de noter que les marchés boursiers sont des domaines qui demandent des compétences spécifiques. Il est conseillé de se faire accompagner et conseiller par un professionnel, afin d'éviter de perdre rapidement son capital.

Investir en bourse et dans les actions en 2023 a du sens et le moment semble plutôt favorable. Privilégiez les fonds, les paniers d'actions, également appelés OPCVM.

De cette manière, vous ne serez pas exposé directement à une seule action, mais plutôt à un ensemble d'actions sectorielles ou géographiques. De plus, vous confierez la gestion des positions à un professionnel, le gestionnaire du fonds, qui achètera, vendra et arbitrera les actifs tout au long de la journée pour générer de la valeur pour vous et les autres investisseurs.

C'est ce que l'on appelle la gestion active, et c'est clairement le type de gestion que je recommande, d'autant plus qu'il y aura de nombreuses opportunités intéressantes à saisir sur les marchés boursiers et les actions en 2023.

Le PER

En 2023, vous serez confronté à divers défis, mais une chose est certaine : si vous souhaitez préparer votre retraite de manière intelligente, ne manquez pas l'opportunité offerte par le Plan d'Épargne Retraite (PER) ! Ce dispositif d'épargne vous permet de capitaliser pour vos vieux jours tout en bénéficiant dès aujourd'hui d'avantages fiscaux.

Grâce à une gestion financière dynamique, similaire à celle d'un contrat d'assurance-vie multi-supports, vous avez de nombreuses possibilités pour accroître vos revenus au moment de votre retraite. Des fonds en euros avec garantie de capital aux unités de compte, les choix sont vastes et les opportunités infinies !

Ne tergiversez plus : choisissez le PER et assurez votre avenir financier en toute tranquillité !

Faites appel à Montparnasse Gestion Privée

L’année 2023 s’annonce active et c’est justement quand il y a du mouvement qu’il y a des opportunités à saisir.

Vous avez pu identifier à travers ce guide un vaste panel de solutions d’investissement pour placer intelligemment en 2023.

N’hésitez pas à solliciter un de nos conseillers en gestion de patrimoine pour définir avec vous une stratégie globale et sur mesure.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Déclaration d’impôt : Le guide complet

16 Mai 2024

Est-il le bon moment d'acheter de l'immobillier

14 Fév 2024

Pourquoi et comment diversifier son épargne ?

29 Jan 2024

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.